Dimension sociale : Égalité femmes-hommes

Actualités de la chaire institutionnelle

Recherche

  • 2017-2018 : Les représentations et les ressentis des élèves de 1re année quant aux disciplines informatiques.

Dans le cadre d'un projet pédagogique en informatique porté par le Premier Cycle de l'INSA et l'Institut Gaston Berger, un questionnaire a été soumis aux 900 élèves arrivant en première année, en septembre 2017, afin d'appréhender leurs représentations et leur parcours antérieur en informatique. Une étudiante en M2 Didactique des sciences a également été recrutée en tant que stagiaire afin d'observer plusieurs cours d'informatique de 1re année, au cours du premier semestre. Enfin, des aménagements pédagogiques ont été mis en place pour l'une des promotions (lanières) d'élèves de 1re année : double enseignement pour un groupe de niveau "renforcement", tutorat par des élèves du second cycle informatique. Les principaux objectifs de cette recherche et de ce projet pédagogique sont ainsi de :

  1. Lisser les disparités de niveaux généralement constatées à la rentrée grâce à un accompagnement renforcé pour des élèves ayant moins d'acquis initiaux.
  2. Déconstruire d'éventuelles représentations initiales de l'informatique afin de développer le sentiment de compétences et de légitimité vis-à-vis de cette discipline.

En combinant les compétences d'enseignant·e·s en informatique, de membres de l'Institut Gaston Berger, d'enseignant·e·s en « Cultures-Sciences-Société », cours porté par le Centre des Humanités et dispensé au second semestre, il s'agit également de rendre compte des différences de niveaux, de degrés d'intérêt et d'investissement en informatique en fonction des profils des élèves (type de bac obtenu, sexe, nationalité) afin d'envisager des modalités pédagogiques adaptées.

  • 2016-2019 : La compréhension de l’orientation à l’INSA.

En 2016, l’Institut Gaston Berger a accueilli Marion Erouart, lors d’un stage professionnel en psychologie sociale afin d’analyser les choix d’orientation des élèves dans les différents départements de spécialité de l’INSA Lyon, en fonction du sexe. Cette enquête se poursuit par un doctorat sur la compréhension des facteurs d’orientation à l’INSA sous la direction de Philippe Sarnin et la co-direction d’Élise Vinet (GRePS - EA 4163 - Université Lumière Lyon 2). Les objectifs, outre les conclusions des recherches théoriques, sont de mettre en œuvre des actions sur le terrain dès 2017 et de les réajuster en 2018 dans une modalité de recherche action.

  • 2015-2016 : Histoire de la féministation de la filière informatique à l’INSA Lyon.

Collaboration avec l’équipe GENESIS-INSA (ENS, INSA - Laboratoires Triangle, Centre Max Weber, LIRIS) lors d’une enquête exploratoire sur la féminisation du département informatique de l’INSA Lyon, dans le cadre du programme « Projets Exploratoires Premier Soutien (PEPS) Interdisciplinaires », volet « enseignement supérieur », porté par l’Université de Lyon et le CNRS en 2015.

Formation et sensibilisation

  • Cours à la carte

Les élèves de quatrième année du département Génie mécanique bénéficieront de cours mutualisés entre le Centre des Humanités et les enseignements en sciences fondamentales du département lors du second semestre 2017-2018. La mise en place de ces cours à la carte vise à enrichir l’offre de formation en Sciences Humaines et Sociales à l’INSA Lyon, en tenant compte de la diversité des attentes et des souhaits des élèves : en fonction de leur projet de formation, elles et ils pourront mettre l’accent sur différents thèmes en lien avec les compétences clés du référentiel, soit dans une démarche d’approfondissement, soit dans une démarche de découverte d’un domaine.

À ce titre, un cours à la carte sur le Genre sera proposé afin de doter les élèves d'une grille de lecture des pratiques professionnelles et de la démarche scientifique axée sur le genre : quelles sont les opportunités offertes par une approche intégrée de l’égalité pour la recherche scientifique, la créativité et l’innovation, mais aussi pour l’épanouissement personnel et les conditions de travail ? Grâce à des études de cas et des mises en pratique, il s’agira ainsi de familiariser les élèves avec le concept de genre et de leur permettre de l’intégrer de façon plus automatique à leurs champs d’analyse et à leurs pratiques professionnelles, en tant que ressource supplémentaire vers plus d’autonomie et de potentialités.

  • Rendez-vous Diversité

Temps d'échanges et de réflexion destinés aux personnels et aux étudiant·e·s de l'INSA, en présence d'expert·e·s et de représentant·e·s associatifs et d'entreprises sur une thématique précise :

  • Rendez-vous Diversité portant sur le harcèlement sexuel dans l'enseignement supérieur, en juin 2017 : présentation de la Cellule de veille sur le harcèlement sexuel de SciencesPo Paris par Régine Serra, des actions de Filactions sur les violences sexistes par Marion Ghibaudo et témoignage d'un enseignant de l'INSA sur l'homophobie et la lesbophobie dans l'enseignement supérieur.
  • Rendez-vous Diversité 2015 : la prise en compte des orientations sexuelles dans le milieu professionnel. Éric Way, directeur du service Diversité et Inclusion du Groupe Volvo et Laurent Chauvin, Président d'une association LGBT au sein du Groupe ont présenté les actions de l'entreprise en matière de lutte contre l'homophobie et la lesbophobie. Un point sur le cadre légal et la prévention des discriminations a également été réalisé par Éva Ordinaire, chargée de la coordination du réseau des délégué·e·s du Défenseur des Droits dans la Région et Gérard Mounier, délégué du Défenseur des Droits à Lyon.
  • Valorisation de la thématique lors de conférences et formations portées par l’IGB
    • Conférence grand public sur la féminisation des métiers de l’informatique, en 2016, par Isabelle Collet, enseignante-chercheure de l’Université de Genève (GRIFE-GE).
    • Conférence sur la mixité et l’égalité professionnelle à destination des élèves de 4e année du département SGM, en 2016, en présence d’Élise Vinet, enseignante-chercheure du GRePS (EA 4163), et de représentantes RH de l’entreprise Saint-Gobain.
    • Depuis 2014, formations à la Responsabilité Sociale : Présentation de la politique RSE des entreprises partenaires (Volvo, Assystem, Safran) auprès des 180 élèves de 3e année du département GM.

Actions

L’ensemble des programmes d’incitation et d’accompagnement portés par l’Institut Gaston Berger (CAP’SCIENCES, CAP’INSA, HANDICAP’INSA) a pour objectifs de susciter des vocations pour tous les talents et se concentre en particulier sur les publics qui s’autocensurent en raison de leur milieu social ou de leur sexe.

Des dispositifs spécifiques d’incitation à destination des élèves du secondaire :

  • Atelier « Les métiers de l’ingénieur·e, c’est ton genre » : animation destinée à des élèves du secondaire (collège et lycée) dans le cadre des dispositifs nationaux des Parcours d’Excellence et des Cordées de la Réussite. Cet atelier vise à découvrir la diversité des métiers et des domaines d'application des formations d'ingénieur·e. Il s'accompagne d'une réflexion et d'un échange collectifs sur les stéréotypes de genre afin de faire prendre conscience que tous les métiers sont mixtes et ainsi susciter des vocations, lutter contre l'autocensure, déconstruire les idées-reçues sur l'orientation et les filières scientifiques.
  • Accueil de l’association Objectif Pour l’Emploi (OPE) qui mobilise chaque année des étudiantes de l’INSA afin de réaliser des témoignages auprès d’élèves de la 3e à la 1e S, dans le cadre de l’action « Ingénieur·e technicien·ne demain ».
  • Conférence « Elles bougent pour le numérique » (23 mars 2017) avec l’association Elles Bougent et les Rectorats de Lyon et Grenoble. 250 collégien·ne·s et lycéen·ne·s sont attendu·e·s lors de cet événement qui vise à interroger la place du numérique et des métiers de l’informatique dans les pratiques actuelles des ingénieur·e·s et comme vecteur d’égalité femmes-hommes dans les organisations.

Des dispositifs d’accompagnement pour les élèves-ingénieur·e·s de l’INSA Lyon :  

  • Mentorat individuel

L’Institut Gaston Berger propose un dispositif de mentorat individuel entre un·e élève et un·e ingénieur·e, avec une possibilité qu’il soit « au féminin », dans le but d’accompagner les jeunes femmes ayant des questions spécifiques sur la place des femmes dans l’ingénierie ou des métiers et domaines traditionnellement masculins. Ce programme a permis à 354 élèves-ingénieur·e·s d’être mentoré·e·s. une centaine d’ingénieur·e·s a participé activement au programme, depuis 2008.

  • Construction du projet professionnel

La préparation à l’insertion professionnelle représente un levier important en faveur de l’égalité femmes-hommes, les jeunes diplômées se sentant généralement moins à l’aise et légitimes pour négocier leur contrat, puis les opportunités et progressions de carrière étant, à termes, plus favorables aux hommes. L’implication des entreprises sur cette thématique semble également primordiale pour préparer les élèves aux réalités et responsabilités qui seront leurs.

Cercles d’expertise et participation à des événements extérieurs :

  • L'Institut Gaston Berger représente l'INSA au sein de la CPED, dont l'INSA est adhérent, ainsi qu'au sein du Groupe de travail sur l'égalité femmes-hommes de la CGE.
  • L’Institut Gaston Berger participe à des cercles d’expertises et d’échanges sur la mixité, dont le projet européen Hypatia H2020 qui met à disposition une boite à outils gratuite.
  • Un groupe de travail interne à l’INSA a été mis en place en 2016 par l’Institut Gaston Berger afin d’appréhender les caractéristiques des domaines de l’informatique et du numérique soumis à un ensemble d’idées-reçues et de mécanismes d’autocensure, notamment chez les jeunes femmes. Une désaffection des étudiantes envers le département informatique à l’INSA Lyon est en effet constatée lors des choix d’orientation en second cycle. L’enjeu s’avère donc de mieux appréhender ces processus d’orientation et de cibler des actions en faveur de la mixité de tous les départements de formation.
  • À l'occasion de l'Equal Pay Day®, le 31 mars 2017, Florence Françon et Marion Erouart ont participé à une rencontre organisée par BPW Lyon sur la place des femmes dans les sciences afin d'apporter un éclairage psycho-social et sociologique sur l'orientation scolaire et les représentations sur les sciences, au prisme du genre.
  • Le TUBÀ, partenaire de l’INSA Lyon, a convié Florence Françon de l’Institut Gaston Berger à une table-ronde, dans le cadre de la rencontre RezoGirls 2016 de l’association Rezopole, pour apporter des éclairages en sciences humaines et sociales et présenter des leviers d’action possibles sur le thème : « Formation initiale et formation continue : la place des femmes dans le numérique ».